Les déchets une fois collectés ou apportés en déchèterie sont acheminés vers des installations pour y être traités. Il existe plusieurs modes de traitement, l’objectif étant de limiter l’impact sur l’environnement :

  • La valorisation matière : elle consiste à récupérer la matière (plastique, métal, fibre de cellulose,….) qui compose certains déchets (emballages, papiers, carton, meuble,…), pour la fabrication de nouveaux objets.

     

  • La valorisation organique : elle consiste à transformer de façon industrielle les déchets organiques en amendements pour l’activité agricole. Le Syndicat Tri-Action a opté pour la valorisation organique pour le traitement des déchets verts.

     

  • La valorisation énergétique : les déchets sont  incinérés et la chaleur produite est récupérée pour produire de  l’électricité ou alimenter un réseau de chaleur. Pour le Syndicat Tri-Action, les déchets concernés sont les déchets résiduels du conteneur à couvercle grenat et certains déchets apportés en déchèterie (divers incinérables).

     

  • L’enfouissement : les déchets sont enfouis dans des CET  (centres d’enfouissement technique) composés de casiers creusés et équipés d’une membrane géotextile afin de protéger à long terme  les couches inférieures du sol et l’environnement alentour. Les lixiviats chargés en polluant (eau de pluie  qui a percolé à travers les couches de déchets) sont récupérés pour être traités. Des gaz issus de la décomposition des déchets organiques (déchets de cuisine, bois,…) se forment également et sont brulés directement en surface. Au niveau du Syndicat Tri-Action, les déchets enfouis proviennent en partie de la collecte des encombrants et de la déchèterie (divers non incinérables et gravats).