Le Syndicat Tri-Action : 60 ans déjà !

Le Syndicat Tri-Action est un établissement public de coopération intercommunale qui a été créé en 1959 pour la construction d’une usine de traitement des ordures ménagères dans le canton de Taverny.

Il est alors composé par les communes de Beauchamp, Bessancourt, Ermont, Franconville-la-Garenne, Frépillon, Montlignon, Le Plessis Bouchard, Saint-Leu-la-Forêt, Saint-Prix et Taverny.

En 1963, les communes d’Ermont, Montlignon, Le Plessis Bouchard et Saint-Prix se retirent du Syndicat et en 1966, la commune de Pierrelaye y adhère.

Le Syndicat qui s’appelait jusqu’alors SICTOM pour la région de Taverny change de nom en 2001 et devient le Syndicat TRI-ACTION. Cette même année, il met en place un dispositif général de valorisation des déchets ménagers pour les communes de Beauchamp, Bessancourt, Franconville-la-Garenne, Frépillon, Pierrelaye, Saint-Leu-la-Forêt et Taverny. La mise en place de ce dispositif s’est faite dans le cadre d’un contrat Terres Vives signé en janvier 2001 et qui regroupe les partenaires financiers suivants : l’ADEME, le Conseil Départemental, le Conseil Régional et Eco-Emballages.

La commune de Méry-sur-Oise adhère au Syndicat en 2002 et la collecte sélective est mise en place sur cette commune à la fin de l’année.

Les communes d’Auvers-sur-Oise et Herblay adhèrent fin 2002 et la collecte sélective sur ces deux communes est mise en place au cours du premier semestre de l’année 2003.

Au cours des années 2003 et 2004, le Syndicat reconstruit sa déchèterie située à Bessancourt, non rénovée depuis son ouverture en 1986. La nouvelle est d’une superficie totale d’environ 8000m².

La Commune de Franconville-la-Garenne se retire du Syndicat le 1er janvier 2004 suite à son adhésion à la Communauté d’Agglomération Val et Forêt.

En 2005, le Syndicat TRI-ACTION devient un Syndicat mixte pour que puisse y adhérer à la fois des communes et des regroupements de communes, suite à la création cette même année de la Communauté de Communes de la Vallée de l’Oise et des Impressionnistes qui adhère au Syndicat pour les communes d’Auvers-sur-Oise, Frépillon et Méry-sur-Oise.

En 2006 est créée la Communauté de Communes du Parisis qui regroupe entre autre les communes de Beauchamp, Herblay et Pierrelaye. La Communauté de Communes se transforme en Communauté d’Agglomération Le Parisis le 1er janvier 2011.

Le 1er janvier 2009, la Communauté d’Agglomération Val et Forêt adhère au Syndicat pour la partie de son territoire composée de la commune de Saint-Leu-la-Forêt.

Le 1er janvier 2013, les deux dernières communes indépendantes du Syndicat (Bessancourt et Taverny) adhérent à la Communauté d’Agglomération Le Parisis.

Au 1er janvier 2016, l’ensemble des collectivités adhérentes au Syndicat sont modifiées suite à la fusion des Communautés d’Agglomération Val et Foret et Le Parisis créant la Communauté d’Agglomération ValParisis et à la dissolution de la Communauté de Communes de la Vallée de l’Oise et des Impressionnistes.

Le Syndicat est désormais composé des 3 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale à fiscalité Propre suivants :

  • La Communauté de Communes du Sausseron Impressionnistes (agissant en représentation-substitution sur la commune d’Auvers-sur-Oise),
  • La Communauté de Communes de la Vallée de l’Oise et des 3 Forêts (agissant en représentation-substitution sur la commune de Méry-sur-Oise),
  • La Communauté d’Agglomération ValParisis (pour la partie de son territoire composée des communes de Beauchamp, Bessancourt, Frépillon, Herblay, Pierrelaye, Saint Leu-la-Forêt et Taverny).