Pourquoi réduire ?

La production de déchets a doublé en 40 ans ! A partir des années 1960, l’évolution démographique et le progrès technologique modifient le mode de vie des français et engendre une consommation nouvelle avec pour conséquence une progression très nette de la production des déchets ménagers.
Une personne résidant sur le territoire du Syndicat Tri-Action jette en moyenne 340 kg d’ordures ménagères dans les bacs à couvercle grenat, jaune et vert 535 Kg si on ajoute les déchets verts, encombrants et les déchets déposés en déchèterie.

La prévention des déchets c’est donc la mise en place d’actions pour réduire la quantité de déchets ainsi que de réduire la nocivité de déchets.

Les enjeux liés à la réduction des déchets

Moins de déchets permet d’éco­nomiser les ressources naturelles, de consommer moins d’énergie et de diminuer les impacts de la pollution issue du traitement des déchets.

Financer des actions de pré­vention des déchets à l’aide de subventions mais aussi en fonds propres aujourd’hui, c’est participer à la maîtrise des coûts pour l’avenir.

L’élimination des déchets résiduels coûte 200 € la tonne. Installer 40 bornes textiles supplémentaires pourrait réduire le tonnage de 180 tonnes soit une économie de 36 000 €/an. Réduire le gaspillage alimentaire et composter les biodéchets dans les établis­sements scolaires permettrait de réduire de 300 tonnes soit une économie de 60 000 €/an.

Aujourd’hui, la réglementation prévoit que les collectivités en charge de la collecte et du trai­tement des déchets poursuivent leur politique de prévention des déchets. L’objectif national de réduction des déchets est fixé à -10% en 2020 (par rapport à 2010) et concerne tous les déchets ménagers : déchets résiduels, emballages, verre, déchets verts, encombrants et apports en déchèterie (hors gravats).

Principales lois/décrets :

  • Loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010
  • Décret d’application n°2015-662 du 10 juin 2015
  • La loi « transition énergétique pour la croissance verte », du 17 août 2015

La prévention des déchets n’est pas uniquement une politique pour la ré­duction des déchets, elle est transversale à d’autres politiques publiques et permet de dynamiser son territoire en mobilisant dif­férents acteurs et services autour d’un ou plusieurs projets. Elle permet notamment le développement économique (ex : création d’emploi dans le réemploi) et la création de lien social (ex : compostage en pied d’im­meubles). Par exemple, le travail du Syndicat avec Vélo Services a permis de pérenniser un poste.

Tri-Action est engagé dans la réduction des déchets

De 2011 à 2015, le Syndicat Tri-Action s’est engagé dans un Programme Local de Prévention des déchets (PLP). En 5 ans d’actions, la réduction des ordures ménagères assimilées (déchets résiduels,  emballages et verre) atteint l’objectif des -7% permettant de toucher l’ensemble des subventions prévues dans l’accord-cadre signé avec l’ADEME.

Le PLP a permis de sensibiliser les habitants et mettre en place des projets en partenariat avec les acteurs du territoire sur les différentes thématiques du programme : compostage, stop pub, gaspillage alimentaire, réemploi et réparation notamment. Depuis 2016, Tri-Action poursuit ses actions de sensibilisation à la prévention des dé­chets et souhaite les inscrire dans un nouveau programme d’actions.