Dans les piles, tout est utile !

Petites batteries, piles bâtons, rondes, boutons ou plates, elles s’accumulent dans votre foyer ?

Vous faites donc partie des 35% de français qui gardent leurs piles chez eux !

Pourtant, vous pouvez passer du profil citoyen stockeur à celui du citoyen recycleur très facilement, si, si ! C’est la semaine du recyclage des piles du 5 au 11 septembre : avec notre partenaire

on vous explique pourquoi il est important de recycler tout ce beau monde et surtout, comment le faire !

Le tri des piles, mais pourquoi ?

  • Trier ses piles, c’est limiter l’impact sur l’environnement

Une seule, petite, minuscule pile bouton dans la nature, et ce sont des milliers et des milliers de m3 de terre et/ou d’eau pollués pour 50 années ! Incroyable le pouvoir de nuisance d’une si petite chose !

 

  • Trier ses piles, c’est réexploiter des matériaux à forte valeur ajoutée

Si on vous dit fer, zinc, acier et nickel, vous avez les yeux qui brillent ou presque ? C’est normal, ces alliages et métaux sont utilisés dans de nombreuses industries.

Jusqu’à 80% des métaux contenus dans une pile peuvent être extraits et réutilisés ! Il s’agit de recyclage de haut niveau, vous en conviendrez !

Le tri des piles, mais lesquelles ?

Les alcalines, les salines et leurs copines !

Piles bâton (les fameuses AA/AAA), piles bouton, (celles que vous trouvez dans vos montres, vos clés de voiture) ou petites batteries de votre téléphone, de votre ordinateur portable ou même de votre perceuse, c’est direction le tri !

 

Pour être un recycleur modèle, ne donnez pas au recyclage de piles vos batteries de voiture et vos chargeurs de portable, ils font partie d’une autre catégorie de déchets !

Le tri des piles, mais comment ?

Vous avez constitué un superbe monticule de piles usagées en tout genre ? Bravo ! Si elles dorment chez vous depuis 3 ans, 5 mois et 28 jours, pas de panique ! Le mercure et le plomb dans les piles, c’est fini, et il n’y a aucun danger aujourd’hui à les faire patienter chez soi !

Mais c’est à mettre hors de portée des enfants et en plus, ça prend de la place ! Le mieux, c’est donc de trouver un point de collecte près de son domicile, d’emporter sa précieuse provision pour lui donner un destin plus glorieux que celui d’encombrer vos placards !

Et qui sait ? Un jour, vous croiserez peut-être vos anciennes piles en utilisant une clé, une fourchette, des vis ou même en vous garant entre deux bornes de stationnement !

On vous l’a dit : dans les piles, tout est utile, alors : à vous de jouer !

Infographies COREPILE https://www.jerecyclemespiles.com/